Un documentaire sur Blizzard et World of Warcraft

Image

Je viens de regarder le documentaire intitulé World of Warcraft: Looking for Group et je dois avouer que c’est très intéressant de voir comment les développeurs de Blizzard Entertainment parlent de l’univers et de l’histoire de leur jeu, World of Warcraft, ce MMORPG qui a maintenant 10 ans mais qui fait toujours figure de référence, sorti en 2004 après 5 ans de développement.

C’est rempli d’anecdotes croustillantes, on comprend vraiment l’excitation et les décisions de l’époque jusqu’à celles d’aujourd’hui. J’ai vraiment apprécié ce documentaire. Notez qu’il est en anglais mais que vous pouvez, si vous le souhaitez, activer les sous-titres en français.

J’ai personnellement joué à World of Warcraft à ses débuts, et ce activement pendant environ trois ans. J’ai arrêté peu après la première extension, The Burning Crusade, sorti en 2007. Je suis donc un de ces vieux joueurs hardcores qui adorent cette époque et qui sont adeptes du c’était mieux avant. J’ai refait quelques passages aux différentes extensions, histoire de monter mes différents personnages au niveau maximum et de toucher du doigt les modifications apportées, mais sans être vraiment actif comme j’ai pu l’être dans le temps.

Je dois reconnaître que ce jeu m’a fait découvrir et aimé les MMORPG. Depuis, j’ai joué à RiftStar Wars: The Old Republic, Guild Wars 2 et Final Fantasy XIV: A Realm Reborn. J’ai également testé les versions de développement de The Elder Scrolls Online, WildStar, EverQuest Next Landmark, etc. Je suis actuellement sur ArcheAge, que je trouve vraiment complet et d’un potentiel incroyable.

Je vous conseille vivement de regarder ce documentaire exceptionnel.

Le Nexus 6 est disponible en France sur le Play Store

Image

S’il y a quelque chose que j’aime dans les nouvelles technologies, c’est bien les smartphones. Et s’il y a bien des smartphones que j’aime, c’est définitivement les Nexus.

Je suis l’heureux propriétaire des téléphones de Google depuis le Galaxy Nexus, sorti en 2011. Depuis, chaque année, je me fais le petit plaisir d’acheter les nouvelles versions. Mis à part l’autonomie, qui est un problème récurrent sur les téléphones actuels, je n’ai jamais été déçu.

Tout cela pour vous dire que le tout nouveau Nexus 6, fabriqué par Motorola qui a été acheté récemment par Lenovo, est à présent disponible dans l’hexagone depuis le Play Store de Google. Il était originalement prévu pour le 3 novembre dernier, mais à raison de problèmes d’approvisionnement et de stabilité du système d’exploitation Android 5.0 Lollipop, la disponibilité a été repoussée d’environ une semaine. Mieux vaux tard que jamais.

Ce nouvel appareil, qui est plus une phablette qu’un smartphone à proprement parler, est fabriqué en aluminium, doté d’un écran 5,96 pouces d’une résolution de 2 560 x 1 440 QHD AMOLED (493 ppp) bénéficiant de Gorilla Glass 3, d’une batterie 3 220 mAh, d’une caméra arrière d’une résolution de 13 mégapixels, avec stabilisation optique de l’image, d’une caméra frontale de 2 mégapixels, d’un processeur quadruple cœur Qualcomm® Snapdragon™ 805 SOC cadencé à 2,7 GHz, d’un processeur graphique Adreno 420, de 3 Go de RAM, et est disponible en couleur bleu nuit ou blanc nuage. Ses dimension sont de 82,98 mm x 159,26 mm x 10,06 mm pour un poids de 184 grammes, ce qui est tout à fait convenable pour un écran d’aussi grande taille.

Concernant le prix, assez élevé comparé aux anciens Nexus, il est de 649 euros avec 32 Go de capacité de stockage, et de 699 euros avec 64 Go de capacité de stockage.

Il est à noter que Google met en avant l’autonomie de l’appareil, pouvant atteindre les 24 heures d’autonomie. Il en profite pour communiquer sur le chargeur turbo de Motorola, compatible également avec les derniers téléphones de la marque, qui offre une solution de recharge ultrarapide, de 15 minutes pour 6 heures d’utilisation, qui peut se révéler très pratique.

Je ne sais pas vous, mais de mon côté, je pense que je succomberais à la tentation !

(Not) Just another blog

Enfin ! Depuis le temps que je songeais à changer ma page statique, qui était censée n’être que temporaire, en site digne de ce nom, il était temps !…

Bon, maintenant, c’est chose faite ! Certes, le site n’est pas encore parfait, et je débute encore dans ce milieu, mais c’est toujours mieux que rien. Il risque d’ailleurs d’avoir très régulièrement des améliorations, enfin, plutôt des expérimentations. Je suis plutôt excité, je vais maintenant pouvoir partager avec vous mes passions et mes découvertes, et ça, c’est vraiment bien.

En général, mes billets se porteront sur mes centres d’intérêts qui sont principalement liés à l’univers des nouvelles technologies et des jeux vidéo. Mais je vais également profiter de cet espace pour raconter ma vision sur des choses qui ne sont pas du tout reliées à ces univers. C’est ce qui est bien quand on est le propriétaire et éditeur exclusif de quelque chose. On peux être libre d’en faire ce que l’on veux, en parfaite liberté, même si cela va vraisemblablement provoquer quelques réactions. Mais ce qui est encore mieux, c’est que je suis quelqu’un qui adore débattre pendant des heures. Puis, étant moi-même un utilisateur de nombreux sites, je sais de quoi est peuplé ce merveilleux monde qu’est internet. J’ai vraiment hâte de vous découvrir.

Avant de commencer, j’ai quelques informations à partager avec vous. Pour des raisons professionnelles, je suis amené à déménager fréquemment depuis quelques temps. Cela devrait se calmer très bientôt, mais pour vous dire, j’étais à Tarbes, dans les Hautes-Pyrénées, il y a encore neuf mois de cela, et maintenant, je vis à Périgueux, en Dordogne, pour une formation qui va bientôt se terminer. Si tout se concrétise comme je le souhaite, je devrais poser mes valises à partir de janvier prochain à Issy-les-Moulineaux, dans les Hauts-de-Seine. C’est la première fois de ma vie où je vais vraiment habiter en région parisienne et me priver de mon sud natal. Ne vous y méprenez pas, je ne suis pas en train de déprimer, au contraire, j’aime avoir la possibilité de découvrir de nouveaux lieux, ça me permet en quelque sorte de vivre plusieurs vies.

Si vous avez des suggestions, ou que vous souhaitez échanger avec moi, n’hésitez pas, les commentaires sont là pour ça, et j’ai même mis en place un fabuleux formulaire de contact.

Sur cette belle annonce, je vous laisse pour mieux vous retrouver par la suite ! A très bientôt !