Comment choisir des fleurs sans impacter l’environnement ?

Les fleurs ont la possibilité d’embellir un logement, mais un problème de taille est observé. En effet, les défenseurs de l’environnement ont tendance à critiquer ces achats. Il suffit de se focaliser sur certains critères pour combler les attentes sans ce côté négatif.

La production de fleurs au niveau local est toujours plus intéressante pour la planète

Le fait de cueillir des fleurs sans être raisonnable est dommageable pour la nature puisque cela entache les prochaines récoltes. Vous n’avez donc pas un comportement écologique si vous prenez quelques espèces dans un champ sans prendre en compte les saisons ou encore l’environnement. La livraison des fleurs peut toutefois être respectueuse de la planète, il suffit de se focaliser sur quelques aspects importants. Parmi ces derniers, vous avez bien sûr la vente locale, il est préférable d’opter pour des espèces produites dans les environs.

Le bilan énergétique est désastreux pour les transports via un avion

Le fonctionnement est donc identique à celui observé pour l’alimentation. Le circuit court sera beaucoup plus réjouissant. De ce fait, toutes les fleurs importées via un avion auront un impact considérable sur la planète puisque le bilan énergétique est très fort. Selon quelques chiffres dévoilés sur la toile à travers diverses actualités, nous avons constaté qu’il était de 1580 grammes par tonne et par kilomètre. Il est également judicieux de vous concentrer sur les producteurs qui n’optent pas pour une serre ou encore des pesticides.

Préférez l’achat des fleurs en fonction des saisons de production

Ce mode opératoire a la particularité de perturber la fleur sur le long terme ainsi que l’environnement. Certains consommateurs appliquent donc à la règle tous les critères lors de la recherche de l’espèce la plus attractive, il serait également intéressant de se focaliser sur des fleurs précises. Ces dernières doivent être vendues et achetées en fonction des saisons. À nouveau, ce format est identique à celui observé pour les fruits ou encore les légumes.

Un commentaire ?