La it-fête du moment : la baby shower

Il est de tradition de fêter l’arrivée du petit prince ou de la princesse. Depuis quelques temps maintenant, une autre tradition – qui prend son origine dans les pays anglo-saxons – semble faire de plus en plus d’émules : la baby-shower. Le but est tout simplement de célébrer la grossesse et la venue imminente du bébé tant désiré. Le concept est simple. Les copines, la famille, les amies proches de la maman vont se joindre à elle pour partager un doux moment fait de rires, de jeux, de confidences, de partage d’expériences. Découvrez sans plus tarder les ficelles d’une fête exceptionnelle, girly, so swag à l’image de la maman.

Les étapes d’une fête prénatale sans accrocs

Etape 1 : le choix de l’organisatrice

Habituellement, il est de coutume que ce soit une amie ou un membre de la famille de la future maman qui soit à l’origine de la fête et donc de l’organisation. Bien sûr, l’initiative peut provenir de la future maman elle-même. En fait, il n’y a pas de réelle règle en la matière.

Etape 2 : le soin porté au décor

La magie du moment tient essentiellement au soin porté au décor. Il existe une multitude de décor – rock, glamour, champêtre, cinéma, vintage par exemple – pour l’organisation d’une baby shower. Le tout est d’opter pour celui qui correspond à l’univers de la future maman. Il est également important de privilégier des tons pastel pour insuffler une ambiance, une teinte particulière à ce moment en lien avec la naissance. Et pourquoi pas, ne pas coordonner tout simplement le décor à celui de la chambre du bébé ?!

Ensuite, le décor doit s’articuler autour de la sweet table, du diaper cake – composition dans une corbeille ou sur un plateau qui prend les traits d’un gâteau et qui est composé de couches agrémentées de petits cadeaux pour le bébé ou la future maman – qui trône sur le buffet et du candy bar. Il est important de tout mettre en scène. On ne lésine pas sur les détails et la gourmandise ! Rien de tel que les bons accessoires et décorations de fête pour soigner le décor.

Etape 3 : la planification de la fête

Une grossesse n’est pas de tout repos. Il convient donc de ne pas trop tarder. En effet, plus les semaines passent, plus la maman peut avoir du mal à se déplacer voire se sentir totalement exténuée. Il s’agit d’un moment festif en priorité destiné à la future maman. De ce fait, elle doit avoir encore de l’énergie à revendre pour célébrer l’arrivée imminente de bébé. Il convient donc de planifier la fête avant le 7° mois.

La fête se déroule de préférence en après-midi le week-end, dure en moyenne 3 heures. Elle peut se prolonger par un dîner selon les cas et les envies.

Pour organiser cette baby shower, le timing est important. Il est utile de prévenir tous les participants à l’avance comme on le ferait pour un mariage ou un anniversaire. Et, pour que les invités soient disponibles le JOUR J. Un carton d’invitation peut d’ailleurs être envisagé et sera d’ailleurs, bien a propos.

Etape 4 : les lieux pour organiser une baby shower

Domicile des futurs parents, dans le jardin de la personne qui organise la fête, dans une salle réservée pour l’occasion, dans un endroit insolite comme un magasin de bébé par exemple, tant qu’il s’agit d’un endroit convivial, serein et adapté au nombre de convives, tout peut faire l’affaire. De plus, tout dépend aussi du budget pour louer un endroit, de l’espace nécessaire et des envies de l’organisateur sans oublier les préférences de la future maman.

Etape 5 : les jeux et les animations

Il s’agit avant tout de passer un bon moment. Pour cela, des petits jeux sont proposés et viennent rythmer l’après-midi. Devinettes, body à personnaliser, soins de beauté naturels, changement de couches, jeux des petits pots notamment, tout dépend des goûts et des envies. 

Un commentaire ?