Le soudage à l’arc

Le soudage à l’arc représente l’un des procédés de soudure les plus utilisés de tous. On l’appelle également soudage manuel ou soudage à la baguette. Le principe est simple. On utilise l’électrode enrobée pour approcher des pièces à assembler. Il se crée alors un arc électrique qui dégage un fort pouvoir calorique, lequel provoque la fusion de l’électrode. Comme tous les autres procédés de soudure, les risques d’incident ne sont pas exclus avec le soudage à l’arc. Afin de les éviter au mieux, l’idéal serait de prendre le temps de bien choisir son matériel de soudure.

Tout savoir sur le soudage à l’arc

Le soudage à l’arc est également ce qu’on appelle le soudage à l’électrode enrobée. C’est une méthode qui consiste à utiliser des baguettes et en faire un métal d’apport. L’électrode est constituée de deux parties distinctes. Il s’agit de l’âme et de l’enrobage. Lors de la soudure, il faudra mettre en fusion l’acier des pièces à souder et les assembler à l’aide de l’âme de l’électrode. L’arc électrique ne peut être formé sans la présence d’une tension suffisante entre les électrodes, sans le maintien d’une intensité minimale et sans un milieu suffisamment ionisable.

C’est la raison pour laquelle il apparaît indispensable de toujours bien choisir le matériel de soudure. L’influence de l’intensité en soudage à l’arc avec électrode enrobée en dépend. Il existe plusieurs types de générateurs de soudage. On peut citer par exemple les transformateurs statiques monophasés, les transformateurs statiques monophasés ou triphasés à redresseur, les groupes rotatifs à changeur de fréquence, ainsi que les transformateurs rotatifs à redresseur. Chacun de ces générateurs présente des caractéristiques et des avantages qui lui sont propres.

Opter pour un matériel de soudure de qualité

Le choix du matériel de soudure est déterminant pour un soudage à l’arc. Si vous n’êtes pas un professionnel en soudure, vous devrez donc bien vous renseigner pour éviter les risques d’accident au mieux. Les sites en ligne qui peuvent vous fournir un matériel de soudure de qualité sont très nombreux. Le matériel comporte le poste à souder à l’arc, l’électrode soudure (qui peut être le fil à souder ou l’électrode soudure de différents métaux et tailles), les baguettes à souder et finalement, le masque à soudure. Le masque est perçu comme étant la base de l’équipement de protection. Il faudrait donc lui accorder une importance particulière. Le soudage à l’arc reste l’un des procédés les plus utilisés.

Un commentaire ?