Travailler à distance : une nouvelle pratique

Traditionnellement on n'aimait, jusqu'à une époque récente, pas vraiment laisser les gens travailler au loin. La proximité était synonyme de réussite commune, et on n'imaginait pas pouvoir communiquer de loin les uns avec les autres aussi facilement qu'on le fait aujourd'hui. On s'écrivait rarement, on se téléphonait de temps en temps, pour ce qui est de la vie personnelle, et pour ce qui concerne le travail, on pointait en arrivant puis en repartant, et dans l’intervalle on était les uns avec les autres, toute la journée et toute la semaine. Aujourd'hui l'évolution des technologies a fait changé les mentalités en ce sens, et c'est a priori loin d'être terminé.

Le temps des femmes au foyer

Auparavant seules les femmes dites au foyer travaillaient depuis leur domicile. Nourrir les enfants, leur faire faire leurs devoirs, les laver et les coucher était une des tâches principales. Il y avait aussi la lessive, le ménage, les courses, la décoration de l'intérieur comme de l'extérieur et éventuellement le temps de voir ses amies, au détour d'une rue ou chez le boucher. Fort heureusement pour ces dames, la situation a évolué au fil du vingtième siècle, et les tâches ménagères, si elles ne sont pas toujours partagées de la façon la plus équitable entre les deux époux aujourd'hui, n'est pour autant plus le seul apanage des femmes, qui peuvent enfin avoir une vie professionnelle et sociale digne de ce nom. 

L'époque du home office

Les technologies de l'information et de la communication aidant, désormais il n'est pas rare de pratiquer son métier depuis son domicile. Et il ne s'agit plus là exclusivement de s'occuper de la maison et des habitants, mais bel et bien de s'asseoir derrière son ordinateur et de faire son travail comme on le ferait dans un bureau. C'est ce que l'on appelle le home office, le travail chez soi, et communiquer de loin avec le reste de l'entreprise est relativement simple, grâce aux emails, visioconférences ou réunions téléphoniques. Cela constitue même un bénéfice pour l'entreprise, qui a besoin de louer des bureaux moins grands et qui, pour autant, n'a pas perdu ses moyens pour surveiller, même à distance, ses salariés. 

Un commentaire ?