Nos conseils pour le choix du verre à champagne

Pour célébrer un événement heureux, quoi de mieux que le champagne ? Ou bien un très bon crèment d’Alsace comme il en existe tant ! Le choix d’un verre adapté est une obligation pour ce vin qui ne se boit pas rappelons le, il se déguste ! Marqueur de richesse, le champagne et vin mousseux se sont largement démocratisés pour être déguster en toute occasion. Les grandes maisons de champagne veulent changer l’image du champagne, en faire un vin mousseux consommé à l’apéritif, comme l’on fait les italiens avec leur prosecco. Mais que choisir entre la flûte tradition, la coupe vintage, et le verre universel ? La question revient régulièrement lors des fêtes de fin d’année. Analysons des différents verres à champagne.

Optez pour le cristal, une matière noble

Ce qui différencie les cristaux du verre est sa qualité, sa clarté, sa luminosité. Le cristal est également plus facile à travailler pour le maître verrier, permettant alors d’avoir des formes, structures, et une finesse inégalée. Quoi de plus noble que le cristal pour accompagner le champagne ? Le contact des lèvres sera agréable, bannissons ces flûtes en plastique réservé aux pique-niques !

Trop cher me direz-vous ? Et bien non, tout dépend du choix de la cristallerie bien sûr (comme la cristallerie Baccarat). Pour des tarifs compétitifs, la marque Spiegelau, spécialiste de l’art de la table, offre des verres passant au lave-vaisselle et résistant aux rayures. Ces collections sont très prisés des restaurateur !

Gardez en tête ce proverbe : on mange d’abord avec les yeux. C’est de même lors d’une dégustation, une flûte élégante et exclusive permettra alors de mettre pleinement en valeur le champagne, voir même de lui apporter une valeur ajouté. Faites le test ! Faites boire un très bon bordeaux dans un verre à moutarde et un verre à dégustation à vos amis sans signifier qu’il s’agit du même vin. Vous serez surpris !

Coupe ou flûte : Qu’en disent les experts ?

La flûte à champagne reste largement utilisée au 21e siècle, comme ce fut le cas de la coupe à champagne avant elle. On l’apprécie car elle permet de limiter le dégazage. Sa forme haute et profonde est adaptée pour tous les vins mousseux. Le train de dégagement des bulles suivra ainsi une ligne adaptée pour notre plus grand plaisir. Cependant, il existe plusieurs types de flûtes. Optez pour une flûte de forme tulipe, avec un buvant resserré et étroit. Ce qui est important dans le champagne, ce sont les bulles, elles sont précieuses. Les meilleurs champagnes offrent de fines bulles, en grande quantité.

Pour encore mieux préserver l’effervescence, des prototypes de verre sont déployés. On parle de verre universel, qui réuni toutes les conditions pour une dégustation parfaite. Un verre comme un véritable cocon, qui emprisonne les bulles. Ce verre offre également la découverte d’un nouveau sens, l’ouïe. En approchant le verre de l’oreille, nous avons l’effervescence, le champagne parle ! Et c’est très agréable. Concernant la coupe à champagne, elle est d’une autre époque. Sa forme est catastrophique, elle laisse s’évaporer toutes les bulles, et le bouquet d’arôme s’y disperse.

Une sélection pour vous donner l’inspiration

Le top pour le champagne reste la flûte zalto ou bien le verre universel. Zalto fait sensation dans la monde du vin avec sa nouvelle collection Denk’Art. Réalisée en cristal sans plomb, ils sont bluffants de légèreté et de finesse. Seulement 0,3 mm d’épaisseur, c’est le verre le plus fin sur le marché. La finesse et la légèreté sont très appréciables lors d’une dégustation. Malgré cette finesse qui peut faire peur pour certain, ils sont très résistant et élastique, rendu possible grâce à un processus innovant. Sa forme a été développé avec les amoureux du vin et les plus grands maîtres verriers d’Autriche !

Un commentaire ?