Tendance en or : l’essentiel à savoir sur l’achat et la vente de l’or 

Si vous possédez des lingots, une pièce ou encore bijou en or et souhaitez le vendre, il existe des voies et des moyens que vous pouvez emprunter. De la même manière, si vous recherchez des articles d’une telle valeur à acquérir, des directives existent pour vous orienter.

Que ce soit pour une vente ou un achat, vous n’avez qu’à entrer en connaissance de certaines informations et prendre des précautions requises afin de mener au mieux votre transaction. Cet article vous renseigne sur l’essentiel à savoir à ce propos.

Quelle instance détermine le cours de l’or ?

En France, jusqu’à l’an 2004, les acheteurs et vendeurs de métaux précieux se referaient au cours de la Bourse Officielle de l’or. Cependant, depuis la disparition de cette dernière, ils se tournent vers les chiffres fournis par Cpor, une société qui assure l’achat et la vente des métaux précieux de la majorité des banques en France.

En effet, cette structure publie le cours de l’or tous les jours à 13 heures. Il s’agit de données qui sont calculées sur la base de nombreux éléments, dont le cours de l’once, référence mondiale dans le secteur, de même que les coûts d’approvisionnement de la matière, les ordres d’achat d’or et de vente passés par les banques.

Comment est fixé le prix de l’or ?

Lors de la vente, l’acheteur fixe le prix en tenant compte de plusieurs paramètres. Le premier concerne le type de produit en or dont il s’agit : boursable ou non-boursable. En effet, les produits boursables regroupent : les lingots d’or, les pièces, etc. Les acheteurs fixent leur prix en prenant en considération évidemment le cours de l’or, la nature et l’ancienneté (lorsque c’est une pièce), de même qu’une prime qui représente la demande de la matière sur le marché.

Cependant, en ce qui concerne les produits non-boursables (qui prennent en compte les bijoux), pour fixer leur prix, l’acheteur séparent l’or du reste (perles et pierres). Par la suite, il effectue un calcul en se basant sur le poids et la qualité estimés en carat du métal précieux. En gros, en qualité de vendeur, vous devez vous renseigner sur toutes ces informations avant de vous rendre sur le lieu de vente.

Où acheter ou vendre de l’or ?

Pour vendre ou acheter des produits en or aujourd’hui, vous pouvez vous rendre dans la Joaillerie David ou dans une bijouterie. Ce sont en effet les endroits principaux où vous pouvez mener une telle transaction. Néanmoins, en dehors de ces lieux stratégiques, les guichets de la majorité des établissements bancaires réalisent de telles transactions. Aussi, vous pouvez acheter et vendre de l’or, dans les comptoirs physiques d’achat d’or, les sites spécialisés et les plateformes de petites annonces.

Quelles sont les précautions à prendre ?

En matière de précautions, vous devez en premier lieu garder à l’esprit que la commission que prend la banque au cours des transactions basées sur l’or est de 2 à 3 % de la valeur du produit. De même, il est à noter que les produits en or non boursables dont la valeur est en dessous de 5000 euros ne sont pas taxés. Quant à ceux qui sont boursables, lors d’une vente, une taxe estimée à 11,5 % est prélevée du prix d’achat.

En second lieu, vous devez contracter une assurance pour votre or après achat. Une fois que l’avez fait, votre assureur vous recommandera d’acheter un coffre. Il est mieux indiqué de suivre cette recommandation pour garantir la sécurité de votre bien. Pour encore plus de sécurité, il serait également intéressant de faire garder votre or par une société spécialisée ou une banque. Enfin, pour vous prémunir des arnaques, vous devez garder à l’esprit que l’acheteur est tenu de vous remettre un contrat.

Un commentaire ?