Tout ce qu’il faut savoir pour divorcer « sereinement »

Un divorce a non seulement des impacts négatifs sur le moral des anciens époux, mais aussi sur leurs finances. Pour divorcer sereinement et économiser de l’argent, voici quelques points à connaître.

Fermer le compte joint

Avant de se séparer définitivement, il faudra penser à la fermeture du compte joint ouvert aux noms des deux anciens époux. Il est aussi possible de léguer le compte à un seul des époux. Si l’un des anciens partenaires refuse de fermer le compte, il faudra procéder à la rupture de la solidarité du compte joint. 

Pour éviter les problèmes liés à des défauts de paiement, il est conseillé d’apporter des modifications concernant les différents prélèvements automatiques.

Une fois le compte fermé, il faudra que chacun des époux retire l’argent qui lui revient. Bon à savoir : Demander la disjonction du compte par courrier recommandé est aussi de rigueur. 

En parallèle, mieux vaut annuler toutes les procurations données à son ancien conjoint. Ce dernier doit aussi rendre les cartes bancaires et autres cartes de fidélité, et ce, même si elles ne sont plus valables.

Opter pour des arrangements à l’amiable

Un divorce serein est souvent marqué par des arrangements à l’amiable. Concernant un crédit, par exemple, celui qui s’est porté caution peut négocier le règlement des mensualités avec son ex-conjoint. Dans le cas la maison familiale sera quittée par l’un des 2 époux, il faudra aussi s’assurer que l’assurance habitation soit uniquement au nom du conjoint qui y reste. 

L’inventaire du patrimoine commun est également à prévoir. S’il existe un ou plusieurs biens immobiliers à vendre, mieux vaut contacter un notaire avant le divorce. Ce professionnel se chargera alors des procédures de vente.

Enfin, il est primordial de préparer à l’avance « l’étape » de la séparation. Dans le cas où l’un des époux décide d’habiter ailleurs, il faudra s’organiser concernant la garde des enfants. Il faudra en outre penser à planifier le budget des charges fixes de la maison. Enfin, celui qui quitte le domicile doit fournir une attestation écrite à son ancien partenaire.

Un commentaire ?