Barrières anti-racines : quels sont les critères de choix ?

Un arbrisseau peut représenter un véritable fléau une fois que ses racines poursuivent une trajectoire en profondeur pour envahir le jardin. Le terrain devient alors des sols agressifs, ceux-ci peuvent créer des détériorations au niveau des ouvrages enterrés ainsi que les canalisations. Avant que ces racines ne grandissent rapidement pour engendrer tous ces phénomènes, on doit poser des barrières anti-racines autour de l’arbrisseau. La largeur et la longueur de ces dernières auront pour objectif de limiter le développement des racines de l’arbre.

Bien choisir la largeur de ses plaques

Avant de choisir la largeur de ses plaques, on doit d’abord connaître ce qu’est réellement une barrière anti-racine. Comme son nom l’indique, une barrière anti-racine est une pellicule avec une certaine épaisseur servant à la protection de l’ensemble des surfaces de son jardin autour d’un arbre à racines. Les barrières anti-racines ont pour principal objectif de stopper la prolifération de la longueur des racines en créant une zone encerclée autour de l’arbre. Suite à son implantation, les zones souterraines seront stables, les canalisations et les ouvrages enterrés seront intacts et pourront continuer d’assurer leurs fonctions.

Il se peut que l’arbre à encercler se trouve dans le jardin de ses voisins. Dans ce cas, il est conseillé de placer des plaques de polyéthylène à densité élevé autour de son jardin (au niveau de la clôture) pour arrêter le développement des racines de bambous ou tout genre de racines de végétations dérivées des rhizomes.

Il faut bien choisir ses plaques anti-racines pour obtenir de bons résultats. Les barrières choisies devront réellement contribuer à protéger les sols aménagés pour servir de jardins. Non seulement elles doivent être bien épaisses, mais aussi de natures fiables.
Pour la protection de ses espaces verts, les rouleaux de racines provenant des bambous plantations doivent être limités à l’aide de barrière anti-racine.

barriere anti racine

Comment limiter la densité et le développement des racines ?

Il n’est jamais facile de limiter le développement de la densité des racines arbres. Si l’arbre en question est encore assez jeune, on peut se contenter d’une livraison de plaque de polyéthylène assez fine pour la protection des particules de terre. Si l’arbre est en pleine croissance, on doit pouvoir arrêter son système racinaire et refermer les barrières suite à l’implantation du dispositif au niveau des jardins racines. Il est plus difficile de limiter le développement des racines d’un arbre déjà mature. Pourtant, pour la préservation de ses espaces verts, on doit pouvoir limiter ce développement des racines végétales à l’aide de racines produites.

À part le fait de protéger les espaces de la prolifération des racines, les barrières racines peuvent également jouer un rôle majeur dans l’entretien de son jardin. En effet, un rouleau de plaque anti-racine peut contribuer à une fidélité impeccable de son jardin. Sans l’utilisation des barrières anti-racines, il est assez difficile de stopper les constructions des chemins souterrains créés dans son jardin par la présence des racines d’arbres dans son jardin.

Un commentaire ?