L’entretien du poulailler demande un minimum d’attention

Les Français optent de plus en plus pour un poulailler qui prend ses aises dans les jardins. Inutile de posséder plusieurs hectares, car un petit coin sera amplement suffisant. Cela dépendra bien sûr du nombre de poules. 

Achetez un poulailler en fonction du nombre de volailles accueillies

Contrairement aux idées reçues, il ne suffit pas de leur donner à manger régulièrement pour obtenir de bons œufs. Les volailles apprécient le confort, vous devrez donc les chouchouter notamment en entretenant ce poulailler pas cher. La superficie dépend du nombre d’occupants, mais généralement il faut compter au minimum 1 m² pour chacune des volailles. De ce fait, certains produits sont conçus pour 2/4 habitants alors que d’autres seront deux fois plus importants. 

Un poulailler doit être nettoyé régulièrement pour éviter les maladies

Cet achat dépendra de la superficie disponible dans votre espace vert. L’entretien est donc une phase complexe comme c’est le cas pour votre maison. Vous devrez régulièrement enlever les excréments ainsi que la paille souillée, car celle-ci peut faciliter la propagation des maladies. Les poux rouges se développent aussi très rapidement dans ce milieu, d’où l’intérêt d’enlever une fois par semaine tout le contenu de ce poulailler. Vous pourrez d’ailleurs constituer un compost qui sera idéal pour vos plantations l’année suivante. 

Les poulaillers doivent aussi être désinfectés une fois dans l’année 

Si vous retirez la paille une fois par mois, il faudra donc passer dans l'enclos régulièrement pour enlever les excréments, car les poules auront tendance à faire les œufs au même endroit. Il suffit de se munir de gants ou d’une petite pelle pour effectuer ce nettoyage. Une fois dans l’année, il faudra penser à désinfecter les poulaillers, cela est réalisé généralement au cours de l’été en prenant bien sûr des produits conçus pour les poules. Ils sont commercialisés dans les magasins spécialisés.

Un commentaire ?