L’apprentissage des percussions, un excellent choix

On les trouve en effet aux quatre coins du monde sous toutes les formes et dans presque tous les styles musicaux. De l'orchestre symphonique au reggae en passant par la musique africaine et les rythmes trépidants brésiliens, toutes sortes de percussions se jouent en solitaire ou à plusieurs. Elles conviennent tout particulièrement aux enfants.

Se développer grâce aux percussions

Apprendre à jouer d'un instrument, c'est enrichir son vocabulaire musical. S'initier à la batterie, c'est savoir maîtriser les rythmes de la grosse caisse, sa coordination et sa psychomotricité. C'est également faire diminuer son stress, car taper sur des fûts, cela défoule. Cela permet de produire de la dopamine, l'hormone du plaisir. Opter pour les percussions, c'est également développer sa  mémoire, renforcer ses capacités relationnelles, car on joue au sein d'un groupe et de ce fait cela facilite la communication. Les percussions, c'est gratifiant, on dépasse ses limites comme avec le sport. Cela renforce le système immunitaire et on gagne en endurance.

Les percussions existent depuis l'apparition de l'Homme

Des tambours ont en effet été retrouvés 6000 ans av. J.-C.. Ces instruments sont classés en deux familles, les percussions accordées comme les xylophones, les percussions désaccordées tel le tambourin. Du coup de tonnerre de la grosse caisse au tintement des clochettes, du roulement du tam-tam à la note nette du triangle, les percussions produisent une infinité de sons. La batterie est un ensemble de percussions. Comme beaucoup d'instruments, il n'y a pas vraiment d'âge pour commencer à en jouer. L'approche de cette famille d'instruments est très différente de toutes les autres, ce qui en fait un instrument plus accessible. Le percussionniste ou le batteur est une sorte de chef d'orchestre sur lequel va se poser la mélodie. La meilleure méthode pour apprendre correctement à en jouer, c'est dans un premier temps, le travail.

Un commentaire ?